• ✽* ♥ Bienvenue♥*✿

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    Accueil

  • Bonjour le voilà le printemps tant attendu mais ce jour est gris et triste  il tombe juste une fine pluie pour le jardi c'est super voilà une image pour signifier "le temps qui passe" et oui il passe ,il court et nous ne pouvons pas le retenir  bonne soirée  mes amies (is) amicalement Simone

    Partager via Gmail Pin It

    11 commentaires
  • Partager via Gmail Pin It

    8 commentaires
  • amitiés

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  •  

    Cette scène à réellement eu lieu

    sur le vol de la Cie British Airways

    entre Johannesburg et Londres

     

     

    Une femme blanche, d'environ cinquane ans, s'assied à côté d'un noir. Visiblement perturbée, elle appelle l'hôtesse de l'air.

     

    L'hôtesse : " Quel est votre problème, Madame ? "

    Le femme blanche : " Mais vous ne le voyez donc pas ?

    Vous m'avez placé à coté d'un noir. Je ne supporte pas de resté à coté d'un de ces êtres dégoûtants. Donnez-moi un autre siège, s'il vous plait !!!

     

    L'hôtesse : " Calmez-vous, presque toutes les places de ce vol sont prises. Je vais voir s'il y a une place disponible ".

     

    - L'hôtesse s'éloigne et revient quelques mininutes plus tard...

     

    L'hôtesse : " Madame, comme je le pensais, il n'y a plus aucune place de libre dans la classe économique. J'ai parlé au commandant, et il m'a confirmé qu'il n'y a plus de place dans la classe exécutive. Toutefois, nous avons encore une place en première classe ".

     

    - Avant que la femme blanche puisse faire le moindre commentaire.

    - L'hôtesse de l'air continue :

    L'hôtesse : " Il est tout à fait inhabituel dans notre compagnie de permettre à une personne de classe économique de s'asseoir en première classe.

    Mais, vu, les circonstances, le commandant trouve qu'il serait scandaleux d'obliger quelqu'un à s'asseoir à côté d'une personne aussi répugnante ".

     

    - L'hôtesse se tourne vers le noir et lui dit :

     

    L'hôtesse : " Donc, Monsieur, si vous le souhaitez, prenez votre bagage à main, car un siège vous attend en première classe ".

     

    - Et tous les passagers autour, qui, choqués, assistaient à la scène, se levèrent et applaudirent ...

     

    CHER FRERE BLANC,

     

    QUAND JE SUIS NE, J'ETAIS NOIR,

    QUAND J'AI GRANDI, J'ETAIS NOIR,

    QUAND JE VAIS AU SOLEIL, JE SUIS NOIR,

    QUAND J'AI PEUR, JE SUIS NOIR,

    QUAND JE SUIS MALADE, JE SUIS NOIR...

    QUAND JE MOURRAI, JE SERAI NOIR...

     

     

    TANDIS QUE TOI, HOMME BLANC...

     

    QUAND TU ES NE TU ETAIS, ROSE

    QUAND TU AS GRANDI, TU ETAIS BLANC,

    QUAND TU VAS AU SOLEIL, TU ES ROUGE,

    QUAND TU AS FROID, TU ES BLEU,

    QUAND TU AS PEUR, TU ES VERT,

    QUAND TU ES MALADE, TU ES JAUNE,

    QUAND TU MOURRAS, TU SERAS GRIS...

     

     

    ET APRES CELA,

     

    TU AS LE TOUPET DE M'APPELER

    " L'HOMME DE COULEUR ! "

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  •  

    une bien belle histoire a méditer 

     

    Histoire très touchante et émouvante

    qui donne à réfléchir

     

    Une fille aveugle se détestait tellement parce qu'elle était

    aveugle. Elle haïssait tout le monde sauf son ami

    de garçon. Il était toujours là pour elle

    Un jour,elle lui dit: " Si seulement je pouvais

    voir le monde,je me marierais avec toi."

     

    Un jour, quelqu'un lui a fait le don de ses yeux,

    un donneur anonyme. Quand les bandages ont été enlevés,

    elle fût capable de tout voir incluant son ami de garçon. 

    Il lui demanda: "Maintenant que tu peux voir le monde,

    te marieras-tu avec moi ? "

     

    La fille le regarda et elle vit qu'il était aveugle aussi.  

    La vue de ses paupières fermées la bouleversa.

    Elle ne s'attendait pas à ça. 

    La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie

    la mena à refuser de se marier avec lui. 

    Son ami la quitta en pleurs et quelques jours plus tard

    il lui écrivit une note qui disait : 

    " Prends bien soin de tes yeux car avant qu'ils deviennent

    les tiens,ils étaient les miens."

    *****

     

    Histoire très touchante et émouvante

    qui donne à réfléchir

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique