• Trois gamins discutent dans la cour de récréation. 

    'Mon père, dit le premier, est tellement fort qu'il avale la fumée de sa 

    cigarette par la bouche, et il la recrache par le nez ! 

    - Ouah, c'est nul. Le mien, il l'avale par la bouche et il la recrache par les 

    oreilles... 

    - Tu racontes des conneries, dit le troisième. Par contre, le mien, il l'avale 

    par la bouche et il la recrache par le trou du cul ! 

    Les deux autres : 

    'N'importe quoi ! C'est pas possible !! 

    Et le troisième sort un slip de son père de son cartable. 

    'Et ça, c'est pas des traces de nicotine, peut-être ? 

     

    ===========================

     

    La maîtresse demande aux élèves de sa classe de CE1 ce qu'ils veulent faire 

    comme métier lorsqu'ils seront grands: 

    'Moi je veut être pompier madame!' répond Jérôme. 

    'C'est bien Jérôme....et toi Michaël?' 

    'Moi je veux être policier madame!' 

    'Ah!...Et toi Marjory?' 

    'Moi je veux être maîtresse comme vous maîtresse!' 

    'C'est bien Marjory, c'est un très joli métier...' 

    Puis elle se tourne vers Toto, au dernier rang, The 'Le Cancre' de la classe: 

    'Et toi Toto?' 

    'Moi je veux être grand rocker maîtresse!' 

    'Ah...Et c'est quoi 'grand rocker' Toto?' 

    'Grand rocker, c'est le blouson en cuir, la moto, les salopes...' 

    et PAFFFFF!!!!!!!!!!!! Toto se ramasse une grande claque dans la gueule et se 

    met à pleurer.... 

    À la fin de la journée, Toto rentre chez lui et raconte toute l'histoire à ses 

    parents: '....et je lui ai dit que je voulais être grand rocker et elle m'a mis 

    une baffe!' 

    'C'est quoi Toto 'grand rocker'?, lui demande sa mère. 

    'Ben, grand rocker c'est le blouson en cuir, la moto, les salopes...' et 

    RE-PAFFFFFF!!!!!!!!!! une autre claque dans la gueule! Et son père rajoute: 'Et 

    tu me feras le plaisir d'aller présenter des excuses à ta maîtresse demain matin 

    avant de rentrer en classe! Non mais!' 

    Le lendemain matin, Toto va voir la maîtresse tout penaud: 

    'Euh...Voila maîtresse, je voulais m'excuser pour hier et vous dire qu'en fait 

    je veux plus faire grand rocker quand je serais grand.' 

    'Ah...Et tu veux faire quoi alors Toto?' 

    'Petit rocker!' 

    'Ah...Et c'est quoi 'petit rocker' Toto?' 

    'Ben petit rocker c'est le blouson en jean, la mobylette, la branlette...' 

     

    =======

     

    L'histoire se passe dans une salle de classe, disons à l'école primaire. 

    L'inspecteur est venu... inspecter les cours que dispense mamzelle 

    l'institutrice. Celle-ci pose la question à l'ensemble des têtes blondes : 

    - Qui veut nous chanter une chanson pour monsieur l'inspecteur ? 

    Dix mains se lèvent. L'institutrice désigne tour a tour les gentils volontaires, 

    mais n'interroge pas un petit, car elle sait qu'il a une réputation de cancre et 

    de voyou. L'inspecteur lui fait la remarque : 

    - Mademoiselle, vous n'avez pas interrogé cet enfant là, à côté de moi. On 

    dirait que lui aussi veut chanter. 

    - Ben, c'est que, euh... 

    Et puis merde, se dit notre charmante instit', il faut que je l'interroge, tant 

    pis. 

    - Vas-y Mohammed (car il s'appelle comme ça). Que vas-tu nous chanter ? 

    - Les tétons, m'dame. 

    - ??? 

    - Ah ! Bravo mademoiselle, fait l'inspecteur, je vois que vous leur apprenez de 

    belles choses. 

    - Je ne comprends pas Monsieur, je vous l'assure ! 

    Et l'institutrice, complètement désolée, dit à Mohammed : 

    - Bon, vas-y mon petit, chante nous ta chanson... 

    Et Mohammed : 

    - Les tétons, petit navireeeuuuuh, les tétons, petit navireeeuuuuh... 

     

    =======

     

    La maîtresse d'école demande à Gaston 

    - Il y a trois oiseaux sur une branche et je prend mon fusil et j'en tire un, 

    combien en reste-t-il? 

    Gaston dit 'il n'y en a plus, les autres sont partis, ils ont eu peur' 

    La maîtresse dit : 

    - Non, non Gaston tu vois 3 oiseaux moins un fait qu'il reste deux oiseaux sur 

    la branche. Mais j'aime bien ta façon de penser. 

    Quelques jours plus tard, cette fois-ci c'est Gaston qui demande à sa maîtresse 

    d'école 

    - Il y a trois femmes qui marchent sur le trottoir, chacune ayant un cornet de 

    crème glacée à la main, une lèche son cornet, l'autre suce son cornet et la 

    dernière croque son cornet. Laquelle est mariée? 

    La maîtresse dit 'ce doit être celle qui suce' 

    Gaston dit 'Non, non c'est celle qui a une bague au doigt. Mais j'aime bien 

    votre façon de penser

     

    =========

     

    Michel revient de l'école avec son bulletin. Des zéros partout. 

    - Quelle excuse vas-tu encore me donner? soupire sa mère. 

    - Eh bien! j'hésite entre l'hérédité et l'environnement familial. 

    On vient d'apprendre les fables de La Fontaine en classe, et la maîtresse 

    d'école demande à Toto de raconter une histoire ayant une morale à la fin. 

    Toto ne se fait pas prier: 

    Toto: 

    - C'est histoire de Zorro qui est sur son cheval Tornado. Ils se baladent dans 

    la pampa et rencontrent un vieux paysan. Le paysan en les voyant lance: 'Eh 

    salut Zorro, ça va?' et alors Zorro fonce sur lui et lui balance un bon coup 

    d'épée en plein dans le ventre! 

    Tous les petits poussent un cri d'horreur, et la maîtresse dit à Toto: 

    'Dis-donc Toto, tu ferais mieux de raconter des histoires moins sanglantes... 

    Mais continue ton histoire 

    Toto: 

    - Alors Zorro continue son chemin et arrive dans un village. Là il croise une 

    jeune fille qui en le voyant est toute gaite et lui crie 'Oh Zorro, bonjour, tu 

    m'emmène sur ton beau cheval noir, dis...' et alors Zorro donne deux bons coups 

    d'éperons à Tornado son cheval qui se cabre et fait retomber ses deux antérieurs 

    sur le corps de la jolie jeune fille qui était toute gaite (avant)... 

    rebelote, tout le monde dans la classe pousse un cri de dégoût. La maîtresse dit 

    à Toto: 'J'espère que ton histoire a une bonne morale, parce que pour l'instant, 

    ton Zorro ne l'est pas, lui, moral! Vas-y, continue!' 

    Toto: 

    - Enfin Toto rentre chez lui, et là l'attend Bernardo. Mais Bernardo est très 

    excité et il veut faire comprendre quelque chose à Zorro qui ne comprend rien à 

    tous les grands gestes de Bernardo (Rappel: Bernardo est sourd-muet). Alors 

    Zorro prend Bernardo par le col de la veste et le balance dans les escaliers! 

    Voilà' 

    La maîtresse prend la parole: 'Eh bien alors Toto, il n'y a pas de morale à ton 

    histoire de Zorro?!' 

    Toto répond: 

    - Si m'dame, la morale, c'est qu'il faut pas faire chier Zorro!' 

     

    =====

     

    Alors c'est l'histoire de Toto qui qui doit faire une composition sur le sujet: 

    'Quelle est la différence entre potentiellement et concrètement?'. 

    Toto, bien incapable de répondre à une question d'un tel niveau métaphysique, 

    demande de l'aide à son père. Celui-ci réfléchit un moment et dit a son cancre 

    de fils : 

    'écoute mon fils, voila ce que tu vas faire pour comprendre ce qu'est la 

    différence entre potentiellement et concrètement : tu vas aller voir ta mère et 

    tu lui demandera si pour 5000 frs elle serait d'accord pour sucer un autre homme 

    que son mari'. 

    Toto va donc voir sa mère et lui pose la question proposée par son père. La mère 

    'Quoi? Tu n'as pas honte de parler ainsi à ta mère?' et PAF, elle lui colle une 

    beigne. Mais elle réfléchit un peu, et dit : 

    'Finalement, tout bien réfléchi, entre nous, pour 5000 frs je serais prête à 

    sucer n'importe quel homme.' Toto retourne voir son père et lui transmet la 

    réponse de sa mère. Le père : 

    'Bien, maintenant tu vas aller voir ta grande soeur qui va repasser son bac pour 

    la dixième fois, et tu lui demandera si pour 5000 frs elle serait d'accord pour 

    baisser sa culotte devant n'importe quel homme.' Toto, très obéissant, va 

    trouver sa soeur et lui pose la question. La soeur : 

    'Quoi, espèce de petit con, tu me prends pour qui '...etc et poum elle lui 

    balance un coup de genou entre les jambes (pov' Toto). Mais elle aussi réfléchi 

    un peu et avoue que finalement, pour 5000 frs, elle serait prête a baisser sa 

    culotte devant le premier venu. 

    Toto ramène la nouvelle à son père qui lui dit : 

    'Et bien voilà, mon fils : dans cette maison, potentiellement, nous avons 10000 

    frs. Mais concrètement, NOUS AVONS DEUX SALOPES !!!'

     

    =====

     

    C'est l'institutrice qui après avoir parlé des animaux vérifie si les élèves ont 

    bien compris. 

    - À quoi sert le mouton? 

    - À nous donner la laine mademoiselle. 

    À quoi sert la poule? 

    À nous donner des oeufs. 

    À quoi sert la vache? 

    À nous donner des devoirs. 

     

    ======

     

    En classe, l'institutrice explique aux enfants les différents régimes 

    alimentaires des animaux: 

    - Alors les vaches, elles mangent quoi? 

    Tous les enfants lèvent le doigt: 

    - Moi M'dame! Moi M'dame! 

    - Oui? 

    - Les vaches, elles mangent de l'herbe! 

    - Très bien! Et les chiens, qu'est-ce qu'ils mangent? 

    - Moi M'dame! Moi M'dame! 

    - Oui? 

    - Les chiens, ils mangent de la viande! 

    - Très bien! Et les ours, qu'est-ce qu'ils mangent les ours? 

    Silence dans la classe. Soudain Toto lève le doigt: 

    - Moi M'dame! Moi je sais ce qu'ils mangent les ours! 

    - Oui, dis-nous, Toto. 

    - Les ours, ils mangent de l'oignon! 

    Surprise de l'institutrice. 

    - De l'oignon, Toto? Ou as-tu appris cela? 

    - Ben oui, l'autre jour j'ai entendu Papa dire à Maman: 'Viens qu'j'te bouffe 

    l'oignon avant qu'les ours arrivent.

     

    ======

     

    C'est un para en plein exercice de camouflage en forêt. Le para qui s'était 

    déguisé en tronc arbre, a soudainement abandonné son poste à un moment crucial 

    des manoeuvres. 

    Le sergent l'engueule un bon coup et lui demande pourquoi il a quitté son poste. 

    Il lui dit: 

    - Espèce de sagouin! Tu te rends compte que tu as mis en danger non seulement ta 

    vie mais aussi celle de tous tes copains de la compagnie. 

    Au combat, l'ennemi nous découvrait tous par ta faute As-tu une explication pour 

    ta conduite? 

    - Oui sergent: Autant je n'ai pas bougé d'un poil quand un couple de pigeons m'a 

    pris pour cible. Autant je n'ai rien dit et je suis resté immobile quand j'ai vu 

    un serpent ramper à mes pieds... Mais quand ces deux écureuils sont rentrés dans 

    mon pantalon et que j'en ai entendu un dire 'Mangeons en une tout de suite et 

    gardons l'autre pour cet hiver', j'ai craqué!

    « »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :